GLOSSAIRE

Anhinga : oiseau totipalme pêchant sous l’eau, au bec long et pointu, famille des cormorans.

Apex : pointe, sommet le plus aigu et directionnel d’un triangle.

Atèle : singe de l’Amérique du sud, dit singe-araignée à cause de la très grande longueur de ses membres.

Ayllu : communauté, paroisse, secteur administratif et cadastral inca d’un clan.

Ceques : lignes droites, séparatrices, virtuelles qui rayonnent à partir du temple du soleil de Cuzco en découpant le territoire inca en secteurs.

Chasqui : messager – coureur.

Chavin : site archéologique du Pérou septentrional, éponyme de la première des hautes cultures andines (IXème au IIIème siècle av. J.-C.).

Chicote : géoglyphe triangulaire prolongé par une ligne oscillatoire avec replis et issue de l’apex de la figure géométrique.

Fovea : aussi appelée "tache jaune", point de la rétine où la vision atteint son maximum d’acuité en raison de la grande densité de cellules sensibles.

Frégate : grand oiseau palmipède, excellent voilier et planeur, dont le mâle gonfle une poche membraneuse située sous le bec en période nuptiale. Famille des pélécanidés.

Garua : brume ou brouillard propre au littoral péruvien.

Géoglyphe : très grand dessin réalisé au sol, tel qu’à Nasca, et nécessitant recul et surplomb pour être vu.

Huaca : lieu sacré, construction ou résidence d’un esprit. Ce peut être un sanctuaire, un site. Huaco, c’est l’objet trouvé dans le huaca.

Huaquero :pilleur de tombes et sites archéologiques à la recherche d’objets sacrés, de qualité, et négociables…

Huari (ou Wari) : postérieure aux cultures nasca et mochica, culture fédérative du nord et du centre sud de l’aire andine.

Kahuachi (orthographe variable) : centre religieux sur la rive de la Nasca.

Mantos : tissus enveloppant les momies, ourlés ou brodés et rebrodés de motifs décoratifs en coton mélangé de laine.

Mochica : la plus connue des cultures classiques régionales sur le littoral septentrional du Pérou. Contemporaine de la période Nasca.

Paracas : péninsule de la côte méridionale du Pérou et qui a donné son nom à l’une des cultures classiques régionales, avec variantes stylistiques : Ocucaje, Paracas Cavernas et Paracas Necropolis. L’horizon Paracas est célèbre pour ses mantos. Il précède la période Nasca avec laquelle il a de mêmes nécropoles durant la phase Ocucaje.

Pétroglyphes : dessins gravés dans le roc.

Quebrada : en espagnol, ravin ou vallée encaissée.

Quechua : peuple de l’Amérique du Sud, de race andine, divisé en clans dont celui des Incas étendit sa domination sur les territoires qui forment aujourd’hui l’Equateur, la Bolivie, le Pérou. La langue quechua, agglutinante, dérive de l’amérinde, apparentée elle-même avec la famille eurasiatique / nostratique. L’agglutination a pu contribuer au procédé agrégatif qui affecte l’art nasca, en corrélation avec la métaphore et l’itératif suffixal dudit quechua.

Rémige ; chacune des grandes plumes rigides de l’aile d’un oiseau.

Tautologie, Itération, Reduplication : action, procédé de composition des mots par redondance et juxtaposition de synonymes, voire simple redite, duplication (ou reduplication), c’est-à-dire redoublement du signifiant. Le français préfère les composés tautologiques pas synonymes du type : tournevirer, bouleverser, cornemuser, selon un procédé de formation fréquentative et augmentative propre à des verbes qui expriment une idée de mouvement par deux radicaux différents mais de signification identique. Le quechua utilise quant à lui nombre de radicaux qui sont doublés formellement et produisent des dérivés signifiant : "qui ressemble à" ou "qui a beaucoup de".

Exemples :

sacâ-sacâ : boisé, forestier, qui a beaucoup d’arbres à partir de sacâ, arbre.
cîpipipi : sautiller.
kikikiki : être en bonne santé.
qallallala : être exubérant.

L’agglomération avec reduplication de mêmes éléments dans les procédés d’expression artistique précolombiens, sur céramiques et tissus, peut traduire semblable démarche, en harmonie ou dépendance avec la langue parlée.

Vicus : une des cultures classiques régionales les plus importantes du littoral septentrional du Pérou et contemporaine de la période Nasca.

Wari : voir Huari.

MENU ANNEXES